Du 7 au 10 juillet 2022

LE PROGRAMME
Chercher-refuge-2022.jpg

Un cinéma éphémère s'installe au refuge de Font Turbat, au pied de l'incroyable face nord de l'Olan,
Quatre jours pour regarder des pépites du cinéma documentaire, prendre le temps de lire dans l'herbe,

de discuter et de manger....

---

Jeudi 7 juillet

à partir de 14h

-----------------------------------------------------------------------

----------------------------------------------------------------------

Un des paradoxes de notre époque est de chercher le développement urbanistique et technologique à tout va, tout en créant ici ou là des havres de « nature » : parc nationaux ici, réserves là. On travaille en ville, on œuvre pour le flux des marchandises, et on vient – épuisé.e – se ressourcer au vert…

Mais ces lieux aujourd’hui protégés n’ont jamais été vides d’activités humaines. Si nous en héritons aujourd’hui, c’est aussi parce que d’autres avant nous, y ont vécu de la chasse, du pastoralisme et de cultures extensives. Croire que la nature est préservée là, n’est-ce pas aussi s’autoriser à causer des dommages ailleurs ?

CINÉMA AU REFUGE

---------------------------------------------------------------------------------------

LES FOURRAGEURS

UN FILM DE JUMANA MANNA | 2022 | PALESTINE | 65’

---------------------------------------------------------------------------------------

Ici, il y a un conflit brûlant entre d’un coté la Direction de la Nature et des Parcs d’Israël et de l’autre, celles et ceux qui cueillent des plantes sauvages en Palestine… et le nœud de ce conflit à un nom : le zaatar. Qui aurait pu croire que cet aromate porte un tel enjeu symbolique ?


RENCONTRE SUR L'HERBE

---------------------------------------------------------------------------------------

L'INVENTION DU COLONIALISME VERT

AVEC GUILLAUME BLANC - HISTORIEN DE L'ENVIRONNEMENT

---------------------------------------------------------------------------------------

L’Afrique du Roi Lion n’existe pas ! Dans ce que l’on prend comme de vastes territoires vierges de présence humaine et arpentés seulement par des hordes d’animaux sauvages, il y a des peuples, qui y circulent depuis des millénaires et sont devenus éleveurs ici ou cultivateurs là. Pourtant, encore aujourd’hui, l’Unesco, la WWF continuent à nous clamer qu’il faut sauver l’Eden et que « la nature africaine mériterait d’être préservée des Africains eux-mêmes. »

---

Guillaume Blanc historien de l’environnement passionné et passionnant bouscule nos idées reçues et questionne nos représentations d’une Afrique enfermée aujourd’hui encore dans nos fantasmes issues des colonies.

CINÉMA SOUS LES ETOILES

---------------------------------------------------------------------------------------

L’IMPÉNÉTRABLE

UN FILM DE DANIELE INCALCATERRA | 2012 | ARGENTINE | 95’

---------------------------------------------------------------------------------------

A la mort de son père, Daniele Incalcaterra hérite de 5000 hectares de terres vierges dans l’un des derniers espaces du monde inconquis : le Chaco paraguayen. Il décide de restituer ses terres aux Indien.es qui vivent depuis toujours sur ce territoire.

Mais ses voisins, compagnies pétrolières, cultivateurs de soja et éleveurs de bétail, défricheurs acharnés des forêts, ne semblent pas très favorables à cette idée… Et les indien.es d’ailleurs à quoi ressemblent-ils ? Au fond, c’est un western classique.

LA RECHERCHE
DE L'EDEN

f3e5f36b-d52d-4c64-a534-640b8576094c.jpg
file-20200612-153845-1fd4k70.jpeg
bird-gc6c30c5af_1920 (1).jpg
corbeaux-volant-au-dessus-champ-mais-automne_198639-43179.webp

Samedi 9 juillet

à partir de 14h

-----------------------------------------------------------------------

-----------------------------------------------------------------------

La frontière entre le naturel et le domestique n’est peut-être pas si nette : on arrache des arbres centenaires pour créer un parc, on se bat pour maintenir l’animal loin de nos espaces ; au fond, une partie de l’activité humaine œuvre pour ranger le naturel à sa place, le domestique à la sienne… et l’un et l’autre ne savent s’en contenter.

CINÉMA AU REFUGE

---------------------------------------------------------------------------------------

LES NUISIBLES

UN FILM DE PAOLO JACOB | 2020 | FRANCE | 37’

---------------------------------------------------------------------------------------

Pour les corbeaux, les champs de maïs sont comme d’immenses mangeoires à ciel ouvert. Les futures récoltes s'envoleraient en quelques heures si Fanny ne faisait pas acte de présence du lever au coucher du soleil, tel un épouvantail vivant.

---------------------------------------------------------------------------------------

TERRITORY

UN FILM DE ELEANOR MORTIMER | 2014 | ROYAUME-UNI | 18’

---------------------------------------------------------------------------------------

Colonie britannique improbable sur un rocher improbable, Gibraltar paraît être une absurdité qui perdure. Les singes tentent d’y maintenir leur règne, et à défaut d’être des sujets du royaume d‘Angleterre, le narguent et le provoquent. Les voici spectateurs et acteurs des restes de la colonisation.

DISCUSSION SUR L'HERBE

---------------------------------------------------------------------------------------

AUTOUR DU DOMESTIQUE ET DU SAUVAGE

AVEC NICOLAS LESCUREUX & THOMAS VERNAY

---------------------------------------------------------------------------------------

La traditionnelle opposition entre domestique et sauvage a peut-être vécue. La frontière est plus poreuse qu'on ne le pensait et un certain nombre de choses échappent définitivement à notre contrôle. Cette complexité nouvelle nous force à nous (dé)placer en dehors des schémas classiques domestique vs. sauvage, nature vs. culture, produire vs. protéger, protégé vs. envahissant...  qui ne semblent pas (ou plus) pertinents pour construire et penser nos relations à notre environnement.

---
Nicolas Lescureux est ethno-écologue au CNRS de Montpellier et s’intéresse aux relations entre humains et grands prédateurs en se focalisant sur les savoirs, les perceptions et les pratiques des chasseurs, des éleveurs et des bergers.

Thomas Vernay est un ancien éleveur des montagnes drômoises. Il est chargé de la question du loup et de l’ours à la Confédération paysanne.

CINÉMA AU REFUGE

---------------------------------------------------------------------------------------

FORÊTS ACIDES

UN FILM DE RUGILĖ BARZDŽIUKAITĖ | 2018 | LITUANIE | 63’

---------------------------------------------------------------------------------------

Dans ce coin de Lituanie, du côté de la mer Baltique, se tenait une forêt de pins aujourd’hui devenue l’un des hauts lieux de ce que l’on appelle le “tourisme noir”, tourisme de catastrophe ou “tourisme de la désolation”. Un ahurissant phénomène de notre société, ici vu sous le regard goguenard du cormoran…

CINÉMA SOUS LES ÉTOILES

---------------------------------------------------------------------------------------

LA BALADE DES GRANDS ARBRES

UN FILM DE SALOMÉ JASHI | 2017 | GÉORGIE | 90’

---------------------------------------------------------------------------------------

Un homme puissant achète des arbres centenaires. Ses ouvriers les déracinent et les amènent à travers les villages, par-dessus les collines et de l'autre côté de la mer… jusqu’à son jardin. Pour y parvenir, il faut couper d'autres arbres, déplacer des câbles électriques et paver de nouvelles routes à travers les plantations. Le déracinement prend un tout autre sens ici : la rivalité entre les hommes et la nature.

SOUVIENS-TOI
JURASSIC PARK !

image_manager__gallery-large_grosser_baum_auf_reise_taming_the_garden_still_05_1.jpg
brise-lames 1.jpg
Image-par-Adrega-de-Pixabay_-002.jpg
hubieza-mallow-plants.jpg
La-Corde-du-diable-2.webp
779.jpg

Vendredi 8 juillet

à partir de 14h

-----------------------------------------------------------------------

​​----------------------------------------------------------------------

Nous aurions pu titrer cette journée la Conquête de l’Ouest car cette conquête « des espaces sauvages » est aussi une guerre symbolique : la pose de frontières et de barrières pour délimiter, prendre possession, contraindre ou empêcher les flux… Il y a toujours un.e voisin.e trop gênant.e, un.e ennemi.e trop menaçant.e, et quelqu’un pour défendre la limite légitime posée un jour ici, et pas ailleurs.

CINÉMA AU REFUGE

---------------------------------------------------------------------------------------

LA CORDE DU DIABLE

UN FILM DE SOPHIE BRUNEAU | 2014 | BELGIQUE | 88’

----------------------------------------------------------------

C’est l’histoire d’un outil universel et familier : le fil barbelé. Elle remonte aux premiers colons, à l’esprit de conquête et à la chasse au sauvage. Elle s’ancre dans l’espace-temps de l’Ouest américain. C’est l’histoire d’un petit outil agricole qui bascule en histoire politique et s’emballe avec le train du capitalisme. C’est l’histoire de l’évolution des techniques de surveillance et de contrôle. L’inversion d’un rapport entre l’Homme et l’animal. C’est l’histoire du monde de la clôture et l’histoire de la clôture du monde. 


RENCONTRE SUR L'HERBE

---------------------------------------------------------------------------------------

L'HISTOIRE POLITIQUE DU BARBELÉ

AVEC OLIVIER RAZAC - PHILOSOPHE

---------------------------------------------------------------------------------------c

Surgi en Amérique du Nord comme un dispositif destiné à contenir les troupeaux et éloigner les Indiens, le barbelé a trouvé son emploi massif dans la guerre des tranchées entre 1914 et 1918, puis à nouveau dans les archipels concentrationnaires du monde entier tout au long du XXe siècle. D'une efficacité maximale pour un prix minimal, ses emplois trahissent l'un des secrets les mieux gardés de l'économie biopolitique moderne : ce qui s'applique aux troupeaux s'applique à l'homme aussi.

---

Olivier Razac est maître de conférence en philosophie, chercheur (à l’Institut de philosophie de Grenoble). Par la philosophie et un travail sur le terrain, il cherche à percevoir, analyser et évaluer les formes d'exercice du pouvoir dans la société actuelle.

CINÉMA SOUS LES ÉTOILES

---------------------------------------------------------------------------------------

BRAGUINO

UN FILM DE CLEMENT COGITORE | 2017 | FRANCE | 50'

---------------------------------------------------------------------------------------

Au milieu de la taïga sibérienne, à des centaines de kilomètres du premier village, deux familles ont répondu à l'appel de la forêt. Elles y vivent depuis plusieurs décennies, en autarcie selon leurs propres règles et principes. Mais voilà qu'un jour, dans ce huis clos au milieu de nulle part, les familles se brouillent au point de se haïr et de ne plus jamais s'adresser la parole. Entre la crainte de l'autre, celle des bêtes sauvages, et du feu qui détruit tout, et avec la joie offerte par l'immensité de la forêt, se joue ici un conte cruel où le plus grand danger n'est pas l'ours mais le chasseur...

LA CORDE DU DIABLE

pripyat8.jpg
c221-3_0.jpg
ludwig_072.jpg
f88afd2db50463293ac7882a66072db4.3V1A9359.jpg

Dimanche 10 juillet

à partir de 14h

-----------------------------------------------------------------------

----------------------------------------------------------------------

Tout à coup, la catastrophe ! Ce qui semblait inimaginable et abstrait devient bien réel : destruction, contamination, évacuation. A Tchernobyl ou Fukushima, des zones d'exclusion ont été définies dans lesquelles toute présence humaine est interdite pendant des décennies, voire des siècles. Mais autour de la Zone, tout est plus flou : la présence humaine y est déconseillée mais pourtant certains y vivent encore. Sont-ils les dernier.es à vivre là, ou les premier.es d’entre-nous à vivre en zone contaminée ?

CINÉMA AU REFUGE

---------------------------------------------------------------------------------------

PRYPIAT

UN FILM DE NIKOLAUS GEYRHALTER | 1999 | AUTRICHE | 99’

---------------------------------------------------------------------------------------

Située à cinq kilomètres de la centrale nucléaire de Tchernobyl, Pripyat comptait cinquante mille habitant.es en 1986. Aujourd’hui, c’est une ville fantôme gravement contaminée et sous haute surveillance. Personnels de surveillance, chercheur.euses, technicien.nes du nucléaire ou médecins continuent pourtant à fréquenter quotidiennement le site.

Douze ans après la catastrophe, Nikolaus Geyrhalter va filmer la vie qui se poursuit derrière les barbelés de la "zone interdite" et part à la rencontre de ceux et celles qui ont été évacués puis sont revenu.es, des travailleur.ses, des oublié.es.

ÉCOUTE SONORE LES PIEDS DANS L’HERBE

---------------------------------------------------------------------------------------

À L’OMBRE DES CENTRALES

UN DOCUMENTAIRE DE LYDIA BEN YTZHAK | 2017 | 50’

---------------------------------------------------------------------------------------

Tchernobyl et Fukushima : des laboratoires à ciel ouvert. Les ingénieurs français ont mesuré, scruté, visité, évalué, "dosimètré" les zones irradiées. Ils voulaient surtout savoir comment survivre à la catastrophe lorsqu'elle arrivera chez nous. Chez nous ? Mais c’est impossible...

CINÉMA AU REFUGE

---------------------------------------------------------------------------------------

LA TERRE ABANDONNÉE

UN FILM DE GILLES LAURENT | 2016 | BELGIQUE | 73’

---------------------------------------------------------------------------------------

Dans la zone évacuée autour de la centrale nucléaire de Fukushima, cinq ans après la catastrophe, le village de Tomioka est toujours vide de ses quinze mille habitant.es. Quelques rares individus vivent encore sur cette terre brûlante de radiations. Alors que les travaux de “décontamination” orchestrés par le gouvernement nippon semblent bien dérisoires et vains face à l’étendue du séisme tant humain qu’écologique, l’existence apparemment déraisonnable mais paisible de ces irréductibles nous rappelle qu’un bout de terre est, en dernier recours, notre lien le plus sûr au monde.

CINÉMA SOUS LES ÉTOILES

---------------------------------------------------------------------------------------

BRISE-LAMES

UN FILM DE JÉRÉMY PERRIN, HÉLÈNE ROBERT

| 2019 | FRANCE | 68’

---------------------------------------------------------------------------------------

Fantômes et eaux profondes ont envahi le territoire. En s’engouffrant ici, le tsunami a ouvert une brèche, l’au-delà s’est infiltré. Les victimes du tsunami, dit-on, sont des mort.es contrarié.es, leur départ est repoussé. Du coté des vivants, certain.es dressent des murs colossaux supprimant l’accès à la mer dans l’espoir de résister à la prochaine vague, pendant que d’autres continuent de chercher les disparus. Mais les digues ne repoussent pas les morts.

L'IMPOSSIBLE REFUGE

YACK.png
YACK.png
father.png
Chercher-refuge-2022.jpg

Du 7 au 10 juillet 2022

réservation
loup transparent.png

Le refuge étant petit,

pour qu'un maximum de spectateurs puissent regarder des films et participer aux rencontres dans de bonnes conditions, vous ne pouvez réserver que pour un SEUL jour ! Trop dur !

---

Alors quel jour allez vous choisir ?

font turbat ORANGE.png
le refuge
de Font-Turbat

Font Turbat est un monde à part dans une des vallées les plus confidentielles des Ecrins. Le refuge est situé à 2168 mètres d'altitude, au pied de l’Olan.

---

Plus d'infos :

refugefontturbat.com

petit loup ORANGE.png
C'est où ?
C'est loin ?

Le refuge de Font Turbat est à 3h30 de marche 

et 950 mètres de dénivelé

au départ du Désert en Valjouffrey

---

C’est à 1h20 de Grenoble,

à 45 minutes de La Mure,

à 1 heure de Mens.

volcan ORANGE.png
Combien ça coûte ?

C'est 45€ si vous venez avec votre tente.
C'est 60€ si vous dormez au refuge, en dortoir tout confort.
---
Quelle que soit la formule, le repas du soir et le petit-déjeuner du lendemain matin sont compris dans le prix.

chat ORANGE.png
La gastronomie des sommets

Quand Anouchka se met derrière les fourneaux c’est fromage ET dessert ! Tout est fait maison avec des produits bio ou locaux.

Et vous, vous êtes plus goulash & haluski, ou lasagnes aux aubergines ?

Heure LORANGE.png
Ça commence
à quelle heure ?

Les séances commencent tous les jours à 14h.
Mais arrivez au plus tôt, histoire de prendre votre temps dans ce paysage de rêve et d'éviter la chaleur.
---
Ne partez pas après 9h30
du Désert-en-Valjouffrey.

chevalier ORANGE.png
Je covoiture
Tu convoitures...

Une fois que vous aurez réservé, vous aurez la possibilité de proposer

ou de demander une place pour un covoiturage,

via un site très simple, gratuit et sans inscription.

eden3bis.png

JEUDI
7 JUILLET

LA RECHERCHE
DE L'EDEN

 45€ EN BIVOUAC
60€ AU REFUGE

---

 Les tarifs comprennent

  • les séances du jour

  • le festin du soir

  • le petit-déjeuner  du matin

  • le dodo sur place

---

Possibilité de covoiturage

CORDE DU DIABLE.png

VENDREDI
8 JUILLET

LA CORDE
DU DIABLE

 45€ EN BIVOUAC
60€ AU REFUGE

---

 Les tarifs comprennent

  • les séances du jour

  • le festin du soir

  • le petit-déjeuner  du matin

  • le dodo sur place

---

Possibilité de covoiturage

jurassic.png

SAMEDI
9 JUILLET

SOUVIENS-TOI
JURASSIC PARK

 45€ EN BIVOUAC
60€ AU REFUGE

---

 Les tarifs comprennent

  • les séances du jour

  • le festin du soir

  • le petit-déjeuner  du matin

  • le dodo sur place

---

Possibilité de covoiturage

imposssible3.png

DIMANCHE
10 JUILLET

L'IMPOSSIBLE
REFUGE

 45€ EN BIVOUAC
60€ AU REFUGE

---

 Les tarifs comprennent

  • les séances du jour

  • le festin du soir

  • le petit-déjeuner  du matin

  • le dodo sur place

---

Possibilité de covoiturage

 
 
complet
Chercher-refuge-2022.jpg

Du 7 au 10 juillet 2022

un aperçu
loup transparent.png
font turbat olan.jpg
IMG_20210711_182248.jpg
218165253_10159642559321383_4240166385663305818_n.jpg
IMG_20210711_181805.jpg
IMG_20210712_095432.jpg
IMG_20210710_190108.jpg
traversee_olan_3.jpg