top of page
accueil-web1080p-2024-AMOUR.jpg
Pour ne plus 
rien rater
 


d'A bientôt
j'espère

 
619895_12273965.jpg
EM_ET_VIE-690-copie_edited.jpg
619895_12273961.jpg
619895_12273966.jpg
jocelynchavy_presles-.jpg
PROGRAMME

9 & 10 novembre 2024

LE PROGRAMME

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

En eau trouble

chez Marie-Claude à la Cordée

St Christophe en Oisans

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Au pied des incroyables falaises du Vercors, arrêtons-nous pour regarder des pépites du cinéma documentaire, lire dans l'herbe, discuter avec des inconnu·e·s, et rencontrer les obsessions d'anthropologues revenu·es de leur terrain d'enquête.

---

Chaque parcours est à vivre dans son intégralité, du premier film jusqu'à la rencontre du lendemain matin... avec une nuit en gite ou sous la tente à vivre sous les étoiles. C'est une belle manière d'entamer les vacances avec plein de choses à raconter.

Et vous, lequel des deux parcours choisirez-vous ? .
 

NOUS, C'ÉTAIT PAS LA PLAGE, NOUS C'ÉTAIT LE CARRELAGE

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 9 novembre

de 14h au lendemain matin

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le coup de foudre, le pur amour, l’amour éternel… Les espoirs ont la peau dure : on entrerait en amour comme on entrerait en religion, le cœur gonflé de sentiments aériens, élu·e par la félicité, traversé·e par une flèche miraculeuse décochée par un ange invisible et joufflu. Sans stratégie. Sans choix véritable. Indépendamment de considérations terrestres.
Au risque du réel et de décevoir les plus romantiques, le sentiment amoureux possède des préalables, des conditions de possibilité,  une étoffe sociale.  Quelles eaux troubles en nimbent la construction ?
On n’aime pas exactement de la même manière en fonction des époques, de son genre, de son lieu d’habitation, des ressources dont on dispose et de ses perspectives de vie. Et pourtant, dans tous les milieux sociaux, l’apprentissage de l’amour passe d’abord par la norme conjugale et hétérosexuelle, performée dès l’adolescence sous la pression du groupe... au risque de passer sous silence nombre des désirs qui nous animent.

-

husky-1160x920.jpg.webp
Classified People 001.jpg
Kate-et-Odie-par-Marie-Tomanova.jpg.webp
image-w1280.webp
ultraviolette2.jpg

------------------------------------------------

CINÉMA
AU COIN DU FEU

------------------------------------------------

CLASSIFIED PEOPLE

DE YOLANDE ZAUBERMAN

------------------------------------------------

1987 | FRANCE | 53’

------------------------------------------------

Il y a un conflit brûlant entre d’un coté la Direction de la Nature et des Parcs Nationaux Israéliens, et de l’autre, celles et ceux qui cueillent des plantes sauvages… Ramasser le za’atar (thym) et l’akkoub (artichaut) est passible de lourdes amendes et de peines de prison. Les plus petits gestes se transforment en actes de résistance et les récalcitrant·es sont jugé·es comme de dangereu·ses dealer·euses récidivistes. Une histoire de lutte du pot de terre contre le pot de fer dont l’amertume persiste dans les plats mitonnés au sein des familles du Levant.

------------------------------------------------

CINÉMA
AU COIN DU FEU

------------------------------------------------

J'SUIS PAS MALHEUREUSE
DE LAÏS DECASTER

------------------------------------------------

2018 | FRANCE | 45'

------------------------------------------------

C’est sur Le Markstein, petite station de sports d’hiver dans le Parc naturel régional des Ballons des Vosges, que nous ferons escale. Là-bas, dès la fin du mois de juin, fleurit l'Arnica, cette belle astéracée qui recouvre l’ensemble du site d’un tapis jaune-orangé. Cet « or des Vosges » n’est pas sans attirer la convoitise : l’Arnica est récoltée en masse par des équipes de cueilleur·es pour plusieurs laboratoires pharmaceutiques. La revue Nunatak mène l'enquête et de rencontres en rencontres déroule le fil de l’histoire d’une plante qui n’a pas fini de faire parler d’elle !

------------------------------------------------

DISCUSSION
DE L’APRÈS-MIDI

------------------------------------------------

LES CHOSES SÉRIEUSES
------------------------------------------------

AVEC ISABELLE CLAIRE

SOCIOLOGUE

------------------------------------------------

Suite à une longue enquête ethnographique dans une commune rurale du nord-mexicain, épicentre d'une « guerre contre la drogue » qui a fait plus de victimes depuis le début du XXIe siècle que les conflits en Afghanistan ou en Irak, Adèle Blazquez s’intéresse à celles et ceux que le cinéma ou les séries comme

« El Chapo » laissent dans l'ombre de leurs récits : des villageois·es et des producteur·rices pris·es en étaux entre exploitation et répression, qui déploient des techniques et des stratégies pour vivre au quotidien, se protéger et s’en sortir dans un contexte aussi incertain et violent qu'administré et surveillé.

Une enquête magnifique dans l'envers du décor de l’économie globalisée : sensible, précise et politique.

------------------------------------------------

CINÉMA
AU COIN DU FEU

------------------------------------------------

ULTRA-VIOLETTE
ET LE GANG DES CRACHEUSES DE SANG

DE ROBIN HUNZIGER

------------------------------------------------

2021 | FRANCE| 74'

------------------------------------------------

Il y a un conflit brûlant entre d’un coté la Direction de la Nature et des Parcs Nationaux Israéliens, et de l’autre, celles et ceux qui cueillent des plantes sauvages… Ramasser le za’atar (thym) et l’akkoub (artichaut) est passible de lourdes amendes et de peines de prison. Les plus petits gestes se transforment en actes de résistance et les récalcitrant·es sont jugé·es comme de dangereu·ses dealer·euses récidivistes. Une histoire de lutte du pot de terre contre le pot de fer dont l’amertume persiste dans les plats mitonnés au sein des familles du Levant.

------------------------------------------------

LECTURE
DU LENDEMAIN MATIN

------------------------------------------------

L'ODEUR
DES PIERRES MOUILLEES
------------------------------------------------

DE ET AVEC LEA RIVIERE

PERFORMEUSE

------------------------------------------------

Il y a un conflit brûlant entre d’un coté la Direction de la Nature et des Parcs Nationaux Israéliens, et de l’autre, celles et ceux qui cueillent des plantes sauvages… Ramasser le za’atar (thym) et l’akkoub (artichaut) est passible de lourdes amendes et de peines de prison. Les plus petits gestes se transforment en actes de résistance et les récalcitrant·es sont jugé·es comme de dangereu·ses dealer·euses récidivistes. Une histoire de lutte du pot de terre contre le pot de fer dont l’amertume persiste dans les plats mitonnés au sein des familles du Levant.

------------------------------------------------

LA LECTURE
DU LENDEMAIN MATIN

------------------------------------------------

------------------------------------------------

L'ODEUR
DES PIERRES MOUILLÉES

------------------------------------------------

------------------------------------------------

AVEC

LEA RIVIERE

------------------------------------------------

------------------------------------------------

Quoi de mieux qu'un petit déjeuner pour continuer les discussions de la veille et interroger nos complices...

------------------------------------------------

UN SEC,

UN STÉRILE TONNERRE

SANS NULLE PLUIE

-----------------------------------------------------------------------------

SAMEDI 01 JUILLET

de 14h au lendemain matin

-----------------------------------------------------------------------------

Contempler une forêt morte. Et la mitrailler avec son téléphone. Vivre à quelques mètres d’un barrage qui pourrait céder. Et ne plus en dormir la nuit. Fuir son village. Et ses champs brûlés par l’ennemi. Collecter les déchets marins sur un rivage qui ne cesse de grignoter la terre. Et constituer un répertoire de la pollution plastique.
Qu’est-ce que vivre sous la menace de la destruction ? Comment recevoir la violence de la nature, elle-même détruite par les humains ? Face à la terre rendue « vaine », pour reprendre les mots du poète de la guerre et de la dévastation T. S. Eliot,
face au « sec et stérile tonnerre sans nulle pluie », qui gronde mais n'offre rien, comment déjouer violence, angoisse et solitude ?
Par la révolte, certainement. Mais peut-être aussi par un art de l'attention qui fait de la nature un habitat, et non plus une ressource.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

------------------------------------------------------------------------------------------------------

------------------------------------------------------------------------------------------------------

rejeito1.jpg
geographies-of-solitude-2-jacqueline-mills-1155x700.jpg
jocelynchavy_presles-.jpg
rejeito_3.jpg

------------------------------------------------

CINÉMA
À LA FERME

------------------------------------------------

ACID FOREST

DE RUGILĖ BARZDŽIUKAITĖ

------------------------------------------------

2018 | LITUANIE | 63’

------------------------------------------------

Dans ce coin de Lituanie, se tenait une forêt patrimoniale de pins dansants. Aujourd'hui une grande partie est comme pétrifiée, déplumée.. La faute aux déjections acides des grands cormorans, oiseaux protégés, qui ont élu domicile en haut des arbres. C'est là que s'invente alors un tourisme de la catastrophe ou “tourisme de la désolation”. Perché·es sur une plateforme surélevée, chacun·e y va de son commentaire, de son explication… sous le regard goguenard des oiseaux... Quelque chose ne va pas ici mais quoi ?

Acid Forest est une méditation sur les différences entre les temporalités humaines et les rythmes du reste de la nature.

------------------------------------------------

CINÉMA
À LA FERME

------------------------------------------------

REJEITO

DE PEDRO DE FILIPPIS

------------------------------------------------

2023 | BRÉSIL | 75'

------------------------------------------------

Au Brésil, toute l'économie de l'état du Minas Gerais tourne autour de l'extraction minière. En quelques décennies, les déchets se sont accumulés et les barrages de retenue des boues rouges se sont multipliés. Après la rupture du plus grand d'entre-eux, plus personne ne peut ignorer la menace permanente qui pèse sur des millions d'habitant·es. Comment vivre à l'ombre de cette menace ? Faut-il partir et se sauver ? Ou rester et lutter ? 

Rejeito : nom. Reste de toute substance soumise à un processus qui ne peut plus être utilisé.

Rejeito : verbe à la première personne du singulier du présent de l'indicatif du verbe rejeter. Je rejette, je n'accepte pas, je refuse.

------------------------------------------------

LA DISCUSSION
DE L'APRÈS-MIDI

------------------------------------------------

LE BLEU DES OISEAUX BLEUS DE COLÈRE
ET DE RAGE

------------------------------------------------

AVEC MICHEL NAEPELS ANTHROPOLOGUE

------------------------------------------------

Comment décrire, avec précision, le vécu singulier des personnes les plus vulnérables sans en dépolitiser les causes ? À l'inverse, comment raconter des logiques et des structures de pouvoir sans faire fi de celles et ceux qui sont les plus exposé·es?

À partir d’enquêtes ethnographiques dans des contextes coloniaux et post-coloniaux marqués par des conflits (Nouvelle-Calédonie et RDC), Michel Naepels s’attache à décrire des situations dans lesquelles « la confiance est un bien rare ». Il s'agit ici d'articuler l’exploitation de l’homme et de la nature avec la construction de soi; la violence du capitalisme extractif avec les larmes, la solitude et la colère... sans oublier jamais le chant des merles.

------------------------------------------------

CINÉMA
SOUS LES ÉTOILES

------------------------------------------------

GEOGRAPHIES
OF SOLITUDE

DE JACQUELYN MILLS

------------------------------------------------

2022 | CANADA | 103’

------------------------------------------------

Zoé Lucas vit seule sur l'île de Sable, une bande de quelques kilomètres de dunes où vivent insectes, phoques et chevaux sauvages. Depuis quarante ans, elle collecte, nettoie et documente les déchets marins qui s'échouent constamment sur les côtes de l'île. Un obsessionnel travail de titan qui décrit la fragilité du monde... car chaque déchet qui arrivent sur cette plage nous lègue comme une prophétie : l’image de notre propre fin.

solitud.jpeg

------------------------------------------------

LA DISCUSSION
DU LENDEMAIN
MATIN

------------------------------------------------

------------------------------------------------

AINSI VOYAIS-JE DÉSORMAIS LES MONTAGNES S’EFFACER

------------------------------------------------

------------------------------------------------

AVEC MICHEL NAEPELS

ET ADELE BLAZQUEZ - ANTHROPOLOGUES

------------------------------------------------

------------------------------------------------

Quoi de mieux qu'un petit déjeuner pour continuer les discussions de la veille et interroger nos complices...

------------------------------------------------

RESERVATION

30 juin & 1er juillet 2023

réservation
bouteille.png

-------------------------------------------------------------------------------

Chercher refuge

sur les pentes du Vercors

à la Ferme du Clos à Châtelus

-------------------------------------------------------------------------------

table web 2.png
Laissez-vous
guider

Une fois arrivé·e, on met les pieds sous la table et on suit le programme les yeux grand-ouverts ! Séances de cinéma, lecture dans l'herbe, baignade dans la Bourne, repas du soir, projection sous les étoiles... et d'une nuit à la ferme.

---

Chacun des deux parcours termine au matin par une discussion collective entre tartines et café, avec nos invité·es anthroplogues.

Font turbat le refuge.png
Deux jours
Deux parcours

L'un sème, l'autre récolte commence à 18h30 le vendredi et finit par une discussion au petit déjeuner le samedi matin.

---

Un sec, un stérile tonnerre sans nulle pluie commence à 14h le samedi et finit le dimanche matin par une discussion au petit déjeuner.

---

Et vous lequel choisirez-vous ?

cafe web2.png
C'est où ?
C'est loin ?

La Ferme du Clos,

c'est à Châtelus dans le Parc Naturel Régional du Vercors. Juste à côté de Choranche, Pont en Royans...

---
Elle est accessible en voiture :

1h depuis Grenoble ou Valence, 30 min depuis Saint-Marcellin ou Villard de Lans.

---

Au moment de votre inscription, vous pourrez vous inscrire pour du co-voiturage.

voix lactee2.png
La ferme du Clos
Chez Angélique Doucet

C’est en 1997 qu’Angélique Doucet a racheté cette ferme abandonnée avec 9 hectares de terrains, où gambadent campeurs, campeuses, chèvres, moutons, cochons, ânes, cheval, lapins et volailles, abeilles et tortue...

VENDREDI 30 JUIN

------------------------------------------------

L'UN SÈME,L'AUTRE

RÉCOLTE

------------------------------------------------

 35€/45€
AU CHOIX

---

Vous payez pour :

  • l'ensemble du parcours

  • le repas du soir

  • la nuitée en tente ou en gîte

  • le petit-déjeuner du lendemain matin

---

Pour ceux et celles qui habitent juste à côté (et uniquement) il y a un tarif sans hébergement à 25€

------------------------------------------------

C'EST COMPLET
Je m'inscris sur la liste de diffusion pour ne plus rien rater
------------------------------------------------
solitud.jpeg

SAMEDI 01 JUILLET

------------------------------------------------

UN SEC, UN STÉRILE TONNERRE

SANS NULLE PLUIE 

------------------------------------------------

 35€/45€
AU CHOIX

---

Vous payez pour :

  • l'ensemble du parcours

  • le repas du soir

  • la nuitée en tente ou en gîte

  • le petit-déjeuner du lendemain

---

Pour ceux et celles qui habitent juste à côté (et uniquement) il y a un tarif sans hébergement à 25€

------------------------------------------------

C'EST COMPLET
Je m'inscris sur la liste de diffusion pour ne plus rien rater
------------------------------------------------
bottom of page